• Chapitre 3 (Mimi)

    Il sentit alors qu'il avait enfin peut-être trouver un endroit où il serait enfin accepté.

    Les gens lui souriaient et se montraient amicaux, il se sentait déjà un peu moins seul.

    Mais, malgré tout, Alexandre avait le coeur lourd et il se sentait si seul.

    Même entouré de ses nouveaux amis et collègues, Alexandre se sentait envahi de brouillard comme si son esprit ne voyait la vie qu'en gris.

    Souvent dans son bureau, il se permettait de voyager en regardant de sa fenêtre tous ses immeubles et building.

    Il aurait voulu que le paysage soit plus vert et ensoleillé comme cette matinée où il se réveilla dans les bras de l'être aimé et qu'un rayon infime avait transpercé les rideaux et était arrivé jusqu'à lui.

    Comment ...