• Chapitre 10 (Mimi)

    Voilà 35 ans qu'il y pensait.

    Toujours les mêmes questions.

    Il se demandait comment aurait été sa vie si l'amour de sa vie n'était pas mort. Aurait-il revu Max ?

    Il voyait bien que Max en avait assez de ses états d'âme mais il n'y pouvait rien et il ne pouvait pas lui en parler.

    Comment pourrait-il dire à Max que sa vie d'avant lui manquait ?

    Il n'y avait qu'une seule et unique personne à qui il pouvait faire ces confidences.

    Elle, c'était Claire, sa meilleure amie. Elle ne l'avait jamais jugé. Elle l'écoutait simplement et ne disait rien.

    Elle se contentait de le regarder dans les yeux et le serrer dans ses bras.

    Il n'en demandait pas plus, non, il avait juste besoin de cette épaule si fragile qui pourtant portait tout ce poids.

    Alexandre et Claire s'étaient rencontrés durant leurs études.

    Tout le monde pensait qu'ils étaient ensemble, mais ils faisaient bien semblant.

    C'était un peu devenu un jeu pour eux.

    Ils partageaient tout : leurs secrets, leurs déceptions amoureuses, leurs solitudes.

    De simples amis, ils étaient devenus beaucoup plus au fil des mois qui défilaient.

    Ils s'amusaient à se faire passer pour frère et soeur alors qu'il n'y avait, faut bien l'avouer, aucune ressemblance entre eux deux. Mais tout cela les faisait rire.

    Et un jour Claire présenta Angelo à Alexandre.

    Claire vit alors une étincelle se former dans les yeux d'Alex. Elle savait qu'elle avait vu juste et ce fut le début d'une nouvelle vie pour les deux amis.

    Ils n'étaient plus seuls dorénavant. Alexandre avait Angelo et Claire avait rencontré Eve peu de temps après.

    Après le temps de la solitude voilà qu'était arrivé le temps de l'amour pour Alex et Angelo et Claire et Eve.

    La mémoire d'Alexandre lui remémorait son premier réveil auprès d'Angelo qui se trouvait encore dans les bras de Morphée quand il se disait que ses bras, il se sentait comme au paradis.